• FR
une école du pole management Inseec U

Un SEMAC en Belgique, c’est possible !

louan Bruges SEMAC

Louan effectue son semestre à l’étranger à Bruges, en Belgique. Il va donc étudier durant 5 mois à VIVES, la plus grande université catholique de Flandres. Il nous raconte cette expérience.

Bruges, ville d’opportunités

En réalité, je n’ai pas choisi la Belgique, c’était un choix par défaut mais je ne regrette pas du tout. C’est une destination aux multiples avantages. À moins de trois heures de Londres, Paris et Amsterdam, Bruges est une ville offrant de nombreuses opportunités. De plus c’est une cité magnifique chargée d’une histoire passionnante, très touristique et culturelle.

Des cours en anglais, entouré d’étudiants internationaux

Tout ce que je pouvais attendre d’un SEMAC est clairement satisfait ici. Les cours sont en anglais donc la progression en langue est très rapide, nous sommes une classe d’étudiants uniquement étrangers en échange Erasmus ce qui nous permet de rencontrer énormément de monde et de se faire des contacts et des amis dans chaque pays d’Europe. Grace à des activités sportives et des projets de groupes, on se mélange aux locaux qui nous partagent les bons plans, notamment concernant les fameuses frites et bières belges.

La vie étudiante au sein de la VIVES BUSINESS ACADEMY est très agréable. Nous n’avons que très peu d’heures de cours par jours ce qui nous laisse beaucoup de temps libre pour nos activités personnelles. Pour profiter de la culture et des coutumes locales. De plus, nous pouvons louer un vélo pour seulement 6€ par mois.

Une intégration facile

L’anglais n’est pas la langue officielle en Flandres, les gens parlent flamand donc tous les premiers contacts sont un peu confus. Un mélange d’anglais de français et de flamand génère un moment gênant avec tout le monde. Pour l’instant je n’ai pas d’anecdote particulière à raconter si ce n’est quelques aventures nocturnes avec mes camarades…

En Belgique, les coutumes locales veulent que les locations d’appartements même meublés se font sans matelas, les propriétaires et moi-même étions donc plutôt embarrassés lors de mon arrivée mais tout s’est très vite arrangé.

Un séjour enrichissant

Durant ces quelques mois en Belgique, nous avons eu l’occasion de vivre de nombreuses et belles aventures qui resteront de supers souvenirs. Nous avons la chance de participer à un gros projet proposé par l’école qui consiste à organiser une semaine d’accueil et d’activités pour des intervenants étrangers. J’ai eu la grande responsabilité d’être chef d’équipe et réfèrent d’un groupe de 21 étudiants. Nous devrons présenter, rendre et mettre en application notre projet dans un délais d’un mois. C’est une sorte de mélange entre le défi créa, l’international-week et la MCD a la sauce belge.

Témoignage de Louan Djabra